— Publié le 3 juin 2022

L’Europe s’ouvre à l’Afrique du Sud

Rugby

Révolution dans le monde du rugby. Dès la saison prochaine, pas moins de cinq équipes sud-africaines participeront aux Coupes d’Europe. Les Stormers du Cap (photo ci-dessus), les Bulls de Pretoria et les Sharks de Durban disputeront la Champions Cup. Un cran en dessous, les Lions de Johannesburg et les Cheetahs de Bloemfontein évolueront en Challenge européen, la deuxième compétition continentale de clubs. A en croire Dominic McKay, le président de l’EPCR (European Professional Club Rugby), l’arrivée des franchises sud-africaines doit apporter aux tournois européens “une touche de rugby de l’hémisphère Sud vraiment intéressante, des joueurs de renommée mondiale et de nouveaux supporters“. L’annonce était prévisible. Les trois équipes invitées en Champions Cup disputent en effet depuis la saison dernière l’United Rugby Championship (URC), avec des provinces irlandaises, galloises, écossaises et italiennes. En Afrique du Sud, la nouvelle a été saluée comme un pas en avant. “Nos cinq franchises vont maintenant jouer dans deux nouveaux territoires contre des adversaires que nous n’avons jamais rencontrés auparavant, a commenté le directeur général de la fédération, Jurie Roux. Nous avons déjà connu l’intensité de l’URC et, maintenant, nous allons aussi affronter les meilleurs clubs d’Angleterre et de France.” En revanche, l’enthousiasme est plus mesuré côté français. Vincent Merling, le président de La Rochelle, récent vainqueur de la Champions Cup, estime qu’avec l’Afrique du Sud dans la compétition, “ce n’est plus la Coupe d’Europe“. Les modalités de la participation des franchises sud-africaines n’ont pas encore été dévoilées. Mais il est acquis que leur entrée dans les deux épreuves réduira les chances des équipes italiennes, écossaises et galloises de se qualifier. Elle obligera aussi les clubs européens à des déplacements longs, fatigants et coûteux dans l’hémisphère sud.