— Publié le 27 mai 2022

L’Espagne y croit encore

Jeux d'hiver 2030

Sa candidature pour les Jeux d’hiver en 2030 est minée par les divisions, mais l’Espagne ne renonce pas. Pas encore. Alejandro Blanco (photo ci-dessus), le président du Comité olympique espagnol (COE), a assuré mercredi 25 mai en conférence de presse que le projet n’était pas abandonné malgré l’échec de la dernière réunion avec les représentants de la Catalogne et de l’Aragon. “Nous ne pouvons et ne devons pas perdre notre position et notre prestige devant le CIO, nous voulons organiser les Jeux, nous ne pouvons pas y renoncer, a-t-il expliqué aux médias. Je vais reprendre les négociations avec tous ceux qui veulent participer. Il y a un intérêt de la part des gens des Pyrénées aragonaises et catalanes, mais aussi des villes de Saragosse et Barcelone. Je ne vais pas cesser de me battre pour présenter une candidature“. Le projet est toujours vivant, donc, mais Alejandro Blanco en convient : l’Espagne s’est laissée distancer par ses concurrents, notamment le Japon (Sapporo) et les Etats-Unis (Salt Lake City). La visite technique d’un trio d’experts du CIO dans les Pyrénées a déjà été annulée à deux reprises. Le président du COE en convient : elle ne pourra pas être reportée une troisième fois. Thomas Bach doit se rendre à Madrid le 1er juin. A cette date, suggère Alejandro Blanco, l’Espagne devra présenter au président du CIO un autre visage que celui des divisions politiques.