— Publié le 29 mars 2022

L’Espagne pourrait perdre sa place

Rugby

L’Espagne participera-t-elle à la phase finale de la Coupe du Monde de rugby 2023 en France ? Après avoir obtenu à la mi-mars sa qualification sur le terrain, la sélection espagnole pourrait finalement tout perdre. World Rugby a annoncé via un communiqué, lundi 29 mars, avoir ouvert une enquête sur une “violation potentielle” par l’Espagne du règlement sur l’éligibilité de joueurs. L’affaire porte sur un joueur utilisé par l’Espagne lors des rencontres de qualification au Mondial 2023. Son nom n’a pas été communiqué, mais les médias espagnols avancent qu’il pourrait s’agir du pilier Gavin van den Berg (photo ci-dessus, maillot vert). Né en Afrique du Sud, il évolue en Espagne depuis 2018. Il a été aligné à deux reprises lors des qualifications, face aux Pays-Bas en 2020 et 2021, puis lors du Tournoi B qualificatif au Mondial 2023. Mais il n’aurait pas effectué les trois ans sans interruption nécessaires pour être éligible, selon le règlement World Rugby. “Après avoir procédé à une première enquête, la fédération internationale estime qu’un réexamen formel indépendant est justifié“, explique World Rugby. L’affaire en cours n’est pas une première dans le monde du rugby à XV. En 2018, l’Espagne, la Roumanie et la Belgique avaient déjà été sanctionnées pour avoir utilisé des joueurs inéligibles. Leurs sanctions avaient permis à la Russie de gagner sa place pour le Mondial 2019 au Japon. L’Espagne est devenue à la mi-mars la seizième équipe qualifiée pour la Coupe du Monde en France (8 septembre-28 octobre 2023), vingt-trois ans après sa dernière qualification.