— Publié le 29 avril 2022

L’Espagne exclue du Mondial 2023 en France

Rugby

Même cause, mêmes effets. Pour la deuxième fois consécutive, l’Espagne a été radiée de la Coupe du Monde masculine de rugby. L’instance internationale de la discipline, World Rugby, a annoncé jeudi 28 avril que la sélection espagnole était exclue du Mondial 2023 en France pour avoir utilisé à deux reprises, en phase de qualification, un joueur non éligible. Gavin van den Berg (photo ci-dessus), un pilier d’origine sud-africaine, a été aligné deux fois contre les Pays-Bas, en 2020 et 2021. Dans les deux cas, l’Espagne l’a emporté. Seul ennui : il n’aurait pas effectué les trois ans de présence en Espagne sans interruption de plus de 60 jours, une condition exigée par World Rugby pour porter le maillot national. Le quotidien espagnol Marca rapporte que Gavin van den Berg aurait multiplié les séjours en Afrique du Sud depuis 2018, année de ses débuts dans la sélection espagnole, mais il aurait caché la vérité en présentant à la Fédération espagnole de rugby (FER) un document frappé d’un tampon de douane falsifié. Le comité indépendant mandaté par World Rugby pour étudier l’affaire a sanctionné l’Espagne d’un retrait de dix points et d’une amende de 25 000 livres (environ 30 000 euros). La Fédération espagnole dispose d’un délai de deux semaines pour faire éventuellement appel. L’exclusion de l’Espagne ouvre la porte à la participation de la Roumanie au Mondial 2023. Le Portugal, de son côté, hériterait de la place de la Roumanie pour le tournoi qualificatif final en novembre 2022. En 2018, l’Espagne, la Roumanie et la Belgique avaient déjà été sanctionnées pour avoir utilisé des joueurs inéligibles, permettant à la Russie de participer au Mondial 2019 au Japon.