— Publié le 12 juin 2022

Les opposants peinent à rassembler

Jeux d'hiver 2030

La candidature de Sapporo pour les Jeux d’hiver 2030 peut observer l’avenir avec confiance : son projet ne devrait pas être perturbé par les opposants au rendez-vous olympique. A l’appel de plusieurs organisations anti-Jeux, une manifestation a été organisée dimanche 12 juin à Tokyo et Sapporo. Elle a bien eu lieu, mais sans pouvoir rassembler plus d’une cinquantaine de personnes dans les rues de chacune des deux villes japonaises. Les manifestants ont déroulé des banderoles affichant leur opposition aux Jeux d’hiver. “Cela va coûter tellement cher, a expliqué Yuki Kubo, une habitante de Sapporo, citée par Associated Press. Les gens ont du mal à gagner leur vie. Ce n’est pas le moment de gaspiller de l’argent pour les Jeux olympiques.” Une autre manifestante, Misako Ichimura, a expliqué aux médias non loin de la gare centrale de Shinjuku à Tokyo : “Tokyo a été accablée par une grosse dette que nous devons payer, les Jeux olympiques sont donc loin d’être terminés“. La faible mobilisation enregistrée dimanche 12 juin devrait encore renforcer la position du parti au pouvoir à Sapporo, qui a rejeté la semaine passée une demande de l’opposition d’organiser un référendum sur la candidature aux Jeux d’hiver 2030.