— Publié le 24 septembre 2021

Les opposants espagnols réclament un référendum

Jeux d'hiver 2030

Prévisible. La course aux Jeux d’hiver de 2030 ne s’annonce pas comme un long fleuve tranquille pour le projet espagnol, porté par la ville de Barcelone et la région des Pyrénées. Alors que ses leaders ont débuté la phase dite de dialogue avec le CIO, tout comme les Japonais de Sapporo et les Américains de Salt Lake City, l’opposition se manifeste dans la camp pyrénéen. Un groupe d’anti-Jeux d’hiver, baptisé “Stop JJOO” (Stop aux Jeux olympiques), commence à se faire entendre dans la région. Il conteste la pertinence du projet, et surtout son coût, dans un contexte de réchauffement climatique où le tourisme hivernal change d’orientation dans les Pyrénées. Les opposants réclament l’organisation d’un référendum, à Barcelone et dans les Pyrénées, sur la candidature aux Jeux d’hiver 2030. Et ils annoncent plusieurs manifestations dans les mois à venir pour accentuer la pression sur les autorités. Le gouvernement de Catalogne a approuvé depuis le début du projet le principe d’une consultation populaire, mais sans en fixer la date. Le dossier espagnol prévoit l’organisation des disciplines de glace à Barcelone, la chaîne des Pyrénées devant recevoir les sports de neige.