— Publié le 13 octobre 2020

Les Japonais en force

Gymnastique

L’information avait filtré dans la presse japonaise, elle est désormais officielle : Tokyo accueillera le mois prochain sa première compétition internationale dans un sport olympique depuis le début de la crise sanitaire. L’Association japonaise de gymnastique a confirmé lundi 12  octobre, à l’occasion d’une conférence de presse, l’organisation le 8 novembre d’un tournoi à quatre nations. Il se déroulera au Yoyogi National Stadium de Tokyo, et opposera le Japon, la Russie, les Etats-Unis et la Chine. Pour l’occasion, les Japonais présenteront leur meilleure équipe, avec la présence annoncée du triple champion olympique, Kohei Uchimura (photo ci-dessus). Les gymnastes étrangers ne seront pas soumis à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée au Japon, mais ils ne pourront se déplacer qu’entre leur hôtel, le centre d’entraînement et le site de compétition. Ils devront passer un test au COVID-19 dans les 72 heures avant de quitter leur pays respectif, puis ils seront testés à leur arrivée au Japon, et enfin tous les jours une fois dans l’archipel. La compétition pourra accueillir seulement 2 000 spectateurs. Elle réunira 32 gymnastes, soit deux équipes de quatre athlètes par nation. La compétition servira de test pré-olympique, malgré sa dimension réduite, notamment pour les mesures de contrôles aux frontières et le suivi des mouvements des athlètes une fois au Japon.