— Publié le 27 janvier 2022

Les élus américains demandent des comptes à NBC

Pékin 2022

La démarche est inédite. A 10 jours de l’ouverture des Jeux d’hiver de Pékin (4 au 20 février), deux parlementaires américains ont questionné la direction du groupe NBCUniversal sur l’influence que le Parti communiste chinois tenterait d’exercer sur la couverture par leurs chaînes du prochain rendez-vous olympique. Cathy McMorris Rodgers et Robert Latta, tous les deux Républicains et membres de la commission de l’énergie et du commerce de la Chambre des Représentants, ont écrit au PDG de NBCUniversal, Jeff Shell, et au président du groupe audiovisuel pour les Jeux olympiques, Gary Zenkel. Dans leur courrier, les deux législateurs se disent “préoccupés par l’étendue de l’influence que le Parti communiste chinois pourrait avoir sur la couverture des Jeux par NBCUniversal“. Ils expliquent souhaiter que les téléspectateurs américains puissent comprendre si la façon dont le groupe va couvrir l’événement est influencée par le CIO ou le régime de Pékin. Les deux Républicains rappellent que le CIO a ajouté une exigence relative aux droits de l’homme dans son contrat avec la ville-hôte, mais seulement à partir des Jeux de Paris 2024. Elle ne concerne donc pas les Jeux d’hiver de Pékin 2022. Ils précisent vouloir savoir si le CIO ou le Parti communiste chinois ont la possibilité d’empêcher la diffusion de reportages critiques à l’égard de la Chine, notamment sur la question des droits de l’homme. Enfin, Cathy McMorris Rodgers et Robert Latta demandent à NBCUniversal ce qui a été prévu pour s’assurer que le groupe n’a pas eu recours au travail forcé, “en particulier dans la province du Xinjiang“, pendant la présence de ses équipes en Chine pour les Jeux d’hiver. Molly Solomon, la présidente de la production de NBC Olympics, a expliqué la semaine passée que la couverture des Jeux de Pékin donnera “une perspective de la place de la Chine dans le monde et du contexte géopolitique dans lequel ces Jeux se déroulent“. Elle a ajouté que les athlètes resteront la “pièce maîtresse” de la couverture des Jeux olympiques par NBC, mais que les équipes présentes sur place “auront leurs propres caméras“. Elles pourront ainsi traiter l’actualité si quelque chose se passait en dehors du terrain purement sportif.