— Publié le 27 septembre 2021

Les Américains se préparent au huis clos

Pékin 2022

A moins de cinq mois de l’ouverture des Jeux d’hiver de Pékin 2022 (4 au 20 février), les Chinois n’ont toujours pas dévoilé leur plan anti-COVID-19. Ils n’ont pas non plus débuté la campagne de vente des billets pour les épreuves olympiques et paralympiques. Mais les Américains se préparent déjà à un événement disputé à huis clos. Susanne Lyons, la présidente du comité olympique et paralympique américain (USOPC), a expliqué aux médias à l’occasion d’une conférence de presse en ligne qu’elle anticipait de la part des organisateurs chinois des mesures sanitaires comparables à celles mises en place aux Jeux de Tokyo 2020. “Nous n’avons pas encore eu d’information concernant la présence possible de la famille et des proches des athlètes, mais je pense qu’il est tout à fait possible qu’une fois de plus le nombre de spectateurs soit très limité, et même sans doute réduit au seul personnel opérationnel“, a confié Susanne Lyons. La dirigeante américaine a précisé que les partenaires de l’USOPC attendaient la publication du “playbook” des Jeux de Pékin, annoncée pour le mois prochain, pour décider de leur stratégie de communication autour de l’événement. Beaucoup d’entre eux se résignent à ne pas être autorisés à se rendre en Chine, et devoir activer leur partenariat par des opérations organisées seulement sur le sol américain.