— Publié le 27 janvier 2022

Le président argentin à la cérémonie d’ouverture

Pékin 2022

La tribune des dignitaires du stade olympique de Pékin s’annonce moins encombrée que lors des Jeux précédents, pour la cérémonie d’ouverture, vendredi 4 février, avec le boycott sanitaire ou diplomatique d’un nombre grandissant de pays. Mais ses travées se remplissent peu à peu. En début de semaine, l’agence officielle chinoise Xinhua a annoncé qu’une demi-douzaine de chefs d’état de républiques d’Asie centrale seraient présents, mais sans citer les nations concernées. Elle révèle aujourd’hui que le président argentin, Alberto Fernandez (photo ci-dessus), assistera lui aussi à la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver de Pékin. Il devrait rester en Chine du 4 au 6 février. L’annonce en a été faite par un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. La Chine et l’Argentine, présentées comme de “bons amis” par Xinhua, célébreront pendant les Jeux d’hiver, le 19 février, le 50ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques.