— Publié le 8 décembre 2021

Le CIO exclut toute idée de report

Pékin 2022

Qu’on se le dise : les Jeux d’hiver de Pékin 2022 auront bien lieu, aux dates prévues (4 au 20 février). La nouvelle vague de la pandémie de COVID-19 n’y changera rien. Les boycotts diplomatiques, annoncés ou à venir, encore moins. Le CIO l’a dit et répété mardi 7 décembre, au premier jour de la réunion en mode virtuel de sa commission exécutive. “Nous avons appris de ces deux années dans un monde COVID que nous devons être flexibles et prêts à nous adapter à des conditions qui changent rapidement, a assuré l’Espagnol Juan Antonio Samarach, le président de la commission de coordination des Jeux de Pékin, à l’occasion d’un point presse en ligne. C’est ce que nous allons faire à Pékin. Nous avons une équipe solide et rodée. Nous avons effectué toutes les répétitions des situations possibles. Les Chinois se sont préparés à toutes les éventualités possibles. Je ne veux pas dire que nous nous attendons à ce que le coronavirus avance ou recule, mais nous sommes prêts. Pour être un succès, les Jeux doivent être sûrs. Ils seront extrêmement sûrs.” Juan Antonio Samaranch a rappelé que l’un des éléments déterminants quant à la sécurité sanitaire serait le respect de la bulle prévue pour les athlètes, les médias et les officiels. Quant à la question de la présence ou pas de spectateurs, toujours sans réponse à moins de deux mois de l’ouverture, elle dépendra de l’évolution de la situation sanitaire. Christophe Dubi, le directeur des Jeux, a expliqué au cours du même point presse en ligne que la décision serait prise dans les semaines à venir. Trop tard pour lancer la billetterie ? “Dès que le bouton “on” sera actionné, nous mettrons les ventes en route, c’est certain“, a assuré Christophe Dubi.