— Publié le 25 mai 2021

Le chantier du village des athlètes dépasse le budget

Jeux de la Francophonie

A une année et quelques mois de l’événement, la facture des Jeux de la Francophonie 2022 à Kinshasa (RDC) vient de passer dans le rouge. Selon le site Africaintelligence, le ministère congolais du budget a autorisé le recours à une procédure de gré à gré, donc sans appel d’offres, pour la construction du futur village des athlètes. Le chantier a été confié à une entreprise congolaise, Janamapa Construct, pour un montant d’un peu moins de 113 millions de dollars. A lui seul, le village englobe déjà nettement plus que l’enveloppe budgétaire initiale de 87 millions de dollars, censée couvrir l’ensemble des coûts de l’événement. Selon Didier Tshiyoyo, le nouvel homme fort des Jeux, représentant du président congolais Félix Tshisekedi auprès du Comité national des jeux de la francophonie (CNJF), la procédure d’attribution du marché, mais aussi son coût, s’expliquent par l’urgence du chantier, qui doit être finalisé au plus tard trois mois avant les Jeux (19 au 28 août 2022), et par le contexte sanitaire. La pandémie de COVID-19 serait responsable d’une “perturbation de la planification budgétaire et financière.” Didier Tshiyoyo est aujourd’hui le seul maître à bord de l’organisation des Jeux de la Francophonie 2022 depuis la démission, le 11 mai dernier, du directeur du comité d’organisation, Lolonga Nkoi Kimpoke. Pour rappel, les Jeux de la Francophonie à Kinshasa étaient initialement prévus en 2021, mais ils ont été reportés d’une année en raison de la crise sanitaire.