— Publié le 13 septembre 2022

La Nouvelle-Zélande en panne de dirigeantes

Rugby

La Nouvelle-Zélande ne plaisante pas avec l’exigence de parité dans les instances sportives nationales. La fédération de rugby, New Zealand Rugby, a été sanctionnée d’une amende pour ne pas respecter la règle de 40% de femmes au sein de son conseil d’administration. Elle verra sa subvention publique annuelle, versée par Sport New Zealand aux fédérations nationales, amputée de 280 000 dollars néo-zélandais (170 000 euros). Au 31 décembre 2021, New Zealand Rugby était la seule des 65 instances sportives nationales à ne pas afficher un quota de 40% de femmes dans son conseil d’administration, une exigence établie par le gouvernement. Seulement trois des neuf membres du conseil d’administration de New Zealand Rugby sont actuellement des femmes. Commentaire de Raelene Castle, la directrice générale de Sport New Zealand : “Bien qu’ils aient fait des progrès réels vers la conformité, avec trois femmes sur neuf membres du conseil d’administration, New Zealand Rugby a précisé que la date la plus proche où elle pourrait être en règle avec l’objectif de 40% de représentation féminine sera probablement en avril 2023“. Conséquence : la fédération de rugby pourrait être encore sanctionnée l’an prochain d’une nouvelle amende.