— Publié le 5 février 2021

La Norvège toujours plus forte

Pékin 2022

La Norvège, encore et toujours. A une année pile de l’ouverture des Jeux d’hiver de Pékin 2022, Gracenote a dévoilé jeudi 4 février son traditionnel classement prévisionnel des nations. Sans surprise, il devrait être une nouvelle fois dominé par les Norvégiens. En se basant sur les résultats enregistrés dans les derniers championnats du monde (ou Coupes du Monde) des disciplines olympiques, Gracenote promet 41 médailles à la Norvège. Avec un tel résultat, sa délégation dépasserait son total des Jeux de PyeongChang 2019 (39 médailles), où elle avait déjà dominé la concurrence. Précision : le classement de Gracenote est établi sur le nombre de médailles, et non pas sur celui des médailles d’or. En deuxième  place, les “athlètes olympiques de la Russie” n’auraient pas trop à souffrir de devoir concourir sous couvert de neutralité, les prévisions leur accordant 34 médailles. L’Allemagne devrait terminer à la troisième place, avec 31 places sur le podium, soit le même nombre qu’aux Jeux de PyeongChang 2018. Le top 10 serait complété, dans l’ordre, par les Etats-Unis, les Pays-Bas, le Canada, la Suisse, l’Autriche, la France et la Suède. Toujours selon les estimations de Gracenote, la Chine ne devrait pas profiter de l’avantage du terrain. Les prévisions lui accordent seulement huit médailles, pour une modeste 14ème place au classement.