— Publié le 23 décembre 2021

La NHL officialise son renoncement

Pékin 2022

L’information avait filtré depuis la veille, elle a été rendue officielle mercredi 22 décembre : la NHL ne libèrera pas ses joueurs pour le tournoi de hockey sur glace des Jeux d’hiver de Pékin 2022. En cause, la nouvelle vague de COVID-19 et son impact sur la saison en cours en Amérique du Nord. “Nous avons attendu aussi longtemps que possible pour prendre cette décision, tout en explorant toutes les options disponibles pour permettre à nos joueurs de participer aux Jeux olympiques d’hiver de 2022, a expliqué Gary Bettman, le commissaire de la NHL, dans un communiqué de presse. Malheureusement, en raison de l’importante perturbation du calendrier de la saison régulière de la NHL causée par les récents événements liés au COVID – 50 matchs ont déjà été reportés jusqu’au 23 décembre – la participation olympique n’est plus possible.” Même son de cloche à l’Association des joueurs de la NHL (NHLPA), où le directeur exécutif, Don Fehr, a assuré que les hockeyeurs attendaient avec impatience de revenir aux Jeux, après leur absence de la dernière édition à PyeongChang en 2018. “Nous semblions être sur une voie claire pour aller à Pékin, mais le COVID-19 est malheureusement intervenu“, a reconnu Don Fehr. Gary Bettman avait suggéré le 10 décembre dernier que la décision finale reviendrait aux joueurs, sauf si la saison régulière était mise en difficulté par la crise sanitaire. L’émergence du variant Omicron, et le report de plus d’une cinquantaine de rencontres, ont conduit toutes les parties à renoncer. La NHL a déjà annoncé qu’elle utiliserait la fenêtre olympique initialement prévue entre le 7 et le 22 février pour caser un maximum de rencontres reportées. Il reste maintenant aux pays qualifiés pour le tournoi olympique à imaginer un plan B, sans leurs meilleurs joueurs. Présente aux Jeux d’hiver à cinq reprises, entre Nagano 1998 et Sotchi 2014, la NHL brillera par son absence pour la deuxième fois consécutive. Ses dirigeants espéraient pourtant profiter de l’événement olympique pour conquérir l’inépuisable marché chinois.