— Publié le 26 novembre 2021

La Mongolie a gagné ses galons

Rugby

Le rugby poursuit son développement international. Avec, sans surprise, une avancée vers l’est, sur le continent asiatique. Le Conseil de World Rugby a ainsi approuvé la recommandation de son comité exécutif d’élever la Mongolian Rugby Football Union (MRFU) au rang de membre à part entière de l’instance. Avec cet ajout, World Rugby compte désormais 128 fédérations nationales membres, réparties dans six régions du monde. La MRFU a été créée en 2003 à l’initiative de l’un des plus célèbres lutteurs de Mongolie, Tserenpuntsag Tsedendamba, aujourd’hui membre du Parlement mongol. La fédération est devenue membre associé de World Rugby (alors connue sous le nom d’IRB) en novembre 2004. Depuis, elle a rempli les critères de gouvernance nécessaires pour obtenir le statut de membre à part entière. L’instance internationale l’explique dans un communiqué : “La culture sportive mongole est principalement basée sur les sports individuels tels que la lutte, le judo, la boxe, le tir à l’arc et autres, mais les équipes sportives de Mongolie commencent à émerger et à connaître le succès grâce à un meilleur accès aux installations et aux infrastructures.” Le rugby mongol s’est distingué au cours des dernières années en remportant la division 4 de l’Asian Rugby Championship en 2014 et en terminant quatrième de l’Asia Sevens Trophy en 2019.