— Publié le 12 août 2021

La médaille mordue sera remplacée

Tokyo 2020

Takashi Kawamura

Suite et fin de l’affaire du maire de Nagoya et de la médaille d’or olympique croquée à pleines dents. Selon Kyodo News, le CIO, le comité olympique japonais et le comité d’organisation des Jeux de Tokyo se sont mis d’accord pour remplacer la médaille. Un nouvel exemplaire sera très prochainement remis à Miu Goto, l’une des joueuses de l’équipe japonaise de softball, championne olympique le mois dernier en battant les Etats-Unis en finale. La jeune femme a accepté d’échanger sa précieuse récompense, mordue par le maire de Nagoya, sa ville d’adoption, lors d’une cérémonie organisée en son honneur par la municipalité. Takashi Kawamura, le premier élu de Nagoya, a essuyé une avalanche de critiques et de moqueries après son geste, dont l’image a circulé sur les réseaux sociaux. Il s’en est excusé, expliquant avoir agi sans réfléchir. Mais le groupe Toyota, propriétaire de l’équipe de softball où évolue Miu Goto, a qualifié l’attitude du maire de Nagoya “d’inappropriée et extrêmement regrettable“. Les organisateurs des Jeux olympiques ont fait preuve de plus d’humour en expliquant sur Twitter : “Nous voulons juste confirmer officiellement que les médailles de #Tokyo2020 ne sont pas comestibles !