— Publié le 5 août 2021

L’insolite : le maire n’aurait pas dû croquer dans la médaille

Tokyo 2020

Le Japon en a déjà remporté une moisson historique, mais les médailles des Jeux restent sacrées. Le maire de la ville de Nagoya, dans le centre du pays, l’a compris à ses dépends. Takashi Kawamura a commis l’impardonnable, mercredi 4 août, en croquant à pleines dents dans la médaille d’or de l’une de ses administrées, Miu Goto, championne olympique avec l’équipe japonaise de softball. La scène s’est déroulée à l’occasion d’une cérémonie organisée par la mairie de Nagoya en l’honneur de la jeune athlète. Après avoir demandé à toucher la médaille, le maire a enlevé son masque, puis il a mordu dedans. Diffusée sur les réseaux sociaux, l’image a déclenché une avalanche de critiques et d’hostilité, notamment de la part du groupe Toyota, propriétaire de l’équipe de softball où évolue Miu Goto. “Un acte indigne et un manque de respect pour les efforts de longue haleine consentis par la joueuse“, a écrit le constructeur automobile dans un communiqué. Takashi Kawamura a tenu à s’excuser de son geste. “J’ai vu cette médaille d’or que j’avais tant admirée. Et j’ai agi par impulsion, a expliqué le maire face aux médias. J’ai sali le symbole d’années et d’années de dur labeur. Je m’excuse du fond du cœur.”