— Publié le 27 janvier 2022

La France a choisi ses porte-drapeaux

Pékin 2022

C’est fait. La France a désigné ses porte-drapeaux pour la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver de Pékin 2022. Pour l’événement olympique, la délégation française défilera derrière un binôme composé de deux skieurs, Tessa Worley pour le ski alpin et Kevin Rolland pour le ski acrobatique (photo ci-dessus, à gauche et au centre). La double championne du monde de géant (2013 et 2017) et le médaillé de bronze en halfpipe aux Jeux de Sotchi 2014 succèderont au biathlète Martin Fourcade, porte-drapeau aux Jeux de PyeongChang 2018. Pour le rendez-vous paralympique, le drapeau sera porté par le biathlète et skieur de fond Benjamin Daviet, triple médaillé d’or quatre ans plus tôt à PyeongChang (à droite sur la photo). Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) avait lancé en amont un processus participatif en trois temps, inédit, mobilisant les fédérations, le grand public et les athlètes. Pour la première fois, le grand public a été invité à voter pour désigner deux ambassadeurs par discipline (1 homme et 1 femme), parmi une liste d’athlètes proposée par les fédérations des sports d’hiver. Ces 26 ambassadeurs ont constitué le collège des grands électeurs. De son côté, le grand public a pu voter via la page Facebook de l’équipe de France. Le scrutin en ligne a enregistré plus de 65 000 votes. Les 26 ambassadeurs désignés par le grand public ont procédé ensuite au vote final (une femme et un homme), parmi les candidats déclarés ayant validé officiellement leur sélection pour les Jeux de Pékin 2022. Pour les Jeux paralympiques de Pékin 2022, le porte-drapeau a été choisi par les athlètes de la liste large Pékin 2022, en marge des championnats du monde de parasports d’hiver, disputés en début d’année à Lillehammer (Norvège).