— Publié le 25 août 2021

La FINA publie ses chiffres

Natation

La Fédération internationale de natation (FINA) a publié les statistiques de son programme de lutte contre le dopage depuis le début de l’année en cours. Entre le 1er janvier 2021 et l’ouverture des Jeux de Tokyo, l’instance a procédé à 2 708 tests, sur 839 nageurs issus de 69 pays. En tête des pays les plus contrôlés, la Russie, devant les Etats-Unis, l’Australie, l’Italie et le Brésil. Pendant la période des Jeux de Tokyo, une nouvelle salve de 763 échantillons a été collectée, sur 472 athlètes représentant toutes les disciplines de la natation. Dans le détail, 71,1 % des contrôles aux Jeux ont été réalisés hors compétition, le reste (28,9 %) étant constitué de tests en compétition. Aux Jeux de Tokyo, les épreuves olympiques n’ont enregistré aucun cas de dopage en natation.