— Publié le 1 septembre 2020

La Coupe du Monde déjà décimée

Patinage

La dernière saison internationale de patinage de vitesse et short-track s’était terminée dans un cul-de-sac, les ultimes épreuves du calendrier étant toutes annulées. La prochaine ne commence pas beaucoup mieux. L’Union internationale de patinage (ISU) a annoncé l’annulation des quatre première étapes de la Coupe du Monde de patinage de vitesse et des deux premières de la Coupe du Monde de short-track. En cause, les restrictions de voyage et les risques sanitaires liés à la pandémie de coronavirus. Les compétitions étaient prévues pour la grande piste à Tomaszow-Mazowieck en Pologne (13-15 novembre), Stavanger en Norvège (20-22 novembre), Salt Lake City aux Etats-Unis (4 au 6 décembre), Calgary au Canada (11 au 13 décembre), pour le short-track à Montréal (6 au 8 novembre) et Laval au Canada (13-15 novembre). Une décision est encore en attente concernant les étapes 3 et 4 de la Coupe du Monde de short-track, prévues en décembre à Séoul puis Pékin. En parallèle, l’ISU étudie actuellement la possibilité de regrouper plusieurs épreuves internationales dans une “bulle” sanitaire. Elle serait située aux Pays-Bas.