— Publié le 1 septembre 2021

La campagne d’une Australienne pour les athlètes paralympiques

Jeux paralympiques

L’initiative est inédite. Chloe Dalton (photo ci-dessus), une joueuse australienne de rugby, médaillée d’or aux de Rio 2016 avec l’équipe de rugby à 7, a lancé une campagne de financement participatif pour récompenser les médaillés des Jeux paralympiques de Tokyo. Ancienne joueuse de basket passée au ballon ovale, la jeune femme explique avoir découvert au cours des dernières semaines que les athlètes australiens présents aux Jeux paralympiques de Tokyo ne recevraient pas la moindre prime en cas de podium. Aux Jeux olympiques de Tokyo, un bonus de 20 000 dollars australiens (environ 12 400 euros) a été attribué par le comité olympique australien (AOC) à chaque médaillé d’or. Mais rien n’a été prévu par le comité national paralympique. “Cette découverte a été un choc, explique Chloe Dalton. Ces athlètes s’entraînent aussi dur que nous, les valides. Ils consentent les mêmes sacrifices. Aux Etats-Unis, le comité olympique et paralympique a égalisé les primes en cas de médailles. En Australie, l’inégalité est totale.” Sa campagne de financement participatif, lancée avec l’aide de la triathlète handisport Katie Kelly, médaillée d’or aux Jeux paralympiques de Rio 2016, ambitionne de recueillir 100 000 dollars australiens, à reverser en totalité aux médaillés des Jeux paralympiques de Tokyo. Deux jours après sa mise en ligne, elle avait déjà récolté plus de 40 000 dollars.