— Publié le 20 mai 2021

La bulle est restée étanche

Triathlon

Rassurant. A moins de dix semaines de l’ouverture des Jeux de Tokyo, la Fédération internationale de triathlon (World Triathlon) a profité de l’étape japonaise des World Triathlon Series (WTS), disputée la semaine passée à Yokohama, pour tester dans les conditions réelles les mesures de prévention contre le COVID-19. Bilan : un succès total. Aucun résultat positif n’a été enregistré sur les 1 200 tests anti-coronavirus effectués avant et pendant la compétition. La bulle sanitaire mise en place par les organisateurs est restée étanche. Pas moins de 285 triathlètes d’élite et entraîneurs venus de 36 pays étaient présents à Yokohama, ville toute proche de Tokyo. Les engagés et leur encadrement n’ont pas été autorisés à sortir d’une bulle englobant les hôtels officiels et le site de compétition, pas même pour se restaurer. Selon World Triathlon, 4 275 repas ont été livrés à la porte des chambres tout au long de la semaine.