— Publié le 19 novembre 2021

Joe Biden “considère” un boycott diplomatique

Pékin 2022

La menace se précise. Joe Biden, le président américain, a confirmé jeudi 18 novembre l’information révélée deux jours plus tôt par le Washington Post : il “considère” un boycott diplomatique des Jeux d’hiver de Pékin 2022. C’est “quelque chose que nous envisageons“, a déclaré le locataire de la Maison Blanche à une question sur une action diplomatique face aux atteintes contre les droits de l’homme perpétrées par le régime chinois. Joe Biden n’en a pas dit plus, mais sa décision définitive pourrait être annoncée dans les prochains jours. Un boycott diplomatique n’aurait aucun effet direct sur la présence des athlètes américains aux Jeux de Pékin, ni sur leur participation aux compétitions. Elle se traduirait par l’absence d’une délégation officielle aux Jeux d’hiver 2022, notamment à la cérémonie d’ouverture. Aux Jeux de Tokyo 2020, la délégation venue de Washington était conduite par Jill Biden, la First Lady. Reste à savoir quelle attitude adopteraient les alliés des Américains face à une absence d’officiels venus des Etats-Unis aux prochains rendez-vous olympique.