— Publié le 21 janvier 2022

ESPN gardera ses reporters à la maison

Pékin 2022

Le centre international des médias audiovisuels (IBC) pourrait bien sonner creux le mois prochain aux Jeux de Pékin. Après le groupe NBCUniversal, dont toutes les équipes de commentateurs assureront la couverture de l’événement depuis les studios de Stamford, dans le Connecticut, un autre géant des médias américains a fait le choix de réduire son équipe en Chine. La chaîne sportive ESPN, non détentrice des droits des Jeux, avait prévu d’envoyer quatre reporters à Pékin. Elle a revu ses plans. Elle ne sera finalement pas représentée en Chine. “La sécurité de nos employés est de la plus haute importance pour nous, a expliqué le vice-président exécutif d’ESPN, Norby Williamson. Avec la pandémie qui continue d’être une menace mondiale, et les restrictions liées au COVID mises en place pour les Jeux olympiques qui rendraient la couverture très difficile, nous avons estimé que garder nos reporters chez eux était la meilleure décision à prendre.” En raison de la règle de non concurrence imposée aux non détenteurs des droits audiovisuels des Jeux, ESPN ne peut diffuser les temps forts des compétitions olympiques qu’après la fin de la couverture en direct de la chaîne NBC, soit la plupart du temps à 3 heures du matin. Et elle doit se contenter d’un résumé de six minutes, utilisable pendant un temps limité de 72 heures au maximum.