— Publié le 23 mars 2021

Airbnb ciblé par les opposants aux Jeux

Pékin 2022

A moins d’un an de l’événement, la pression s’accentue pour un boycott des Jeux d’hiver de Pékin en 2022. Un groupe de près de 150 ONG a lancé une campagne d’un genre inédit pour dénoncer la violation des droits de l’homme en Chine, notamment à l’égard des Ouïgours et des autres minorités musulmanes. Elle cible directement les partenaires ou personnalités coupables, à leurs yeux, de soutenir l’événement olympique et paralympique en Chine. Parmi les noms listés par le groupe d’ONG figurent Ban Ki-moon, l’ancien secrétaire général des Nations Unies, et la société américaine Airbnb, l’un des 15 partenaires mondiaux du CIO. Airbnb est notamment ciblée par cette campagne pour son soutien aux Jeux de Pékin et sa politique commerciale en Chine, contraires à ses propre principes de “responsabilité sociale”. Le groupe d’ONG a adressé un courrier au PDG d’Airbnb, Brian Chesky. Le Sud-Coréen Ban Ki-moon, de son côté, est cité pour son rôle de président de la commission d’éthique du CIO. Lui aussi a été contacté par courrier par les meneurs de cette campagne. Mais selon un porte-parole du Congrès mondial des Ouïgours, les sollicitations sont restées sans réponse.