ACNO - 20/02/2020

Hickey n’a pas encore remboursé

L’information est révélée par AroundtheRings : plus de trois ans après les Jeux de Rio 2016, l’Association des comités nationaux olympiques (ACNO) n’a toujours pas récupéré l’argent qu’elle avait prêté à son ancien vice-président, Patrick Hickey, pour payer sa caution et quitter le Brésil. Le dirigeant irlandais, arrêté pendant les Jeux de Rio 2016 sur des soupçons de vente illégale de billets pour les compétitions, avait bénéficié d’un prêt de l’ACNO de 450 000 dollars. Emprisonné pendant deux semaines, Patrick Hickey a été libéré dans l’attente de son procès, mais sans être autorisé à rentrer en Irlande. A la fin de l’année 2016, la justice brésilienne avait accepté qu’il quitte le pays, en échange du versement d’une caution. Depuis son retour en Irlande, Patrick Hickey n’a toujours pas été convoqué pour un procès au Brésil. Aucune date n’a encore été fixée. L’argent figure toujours en impayé dans les livres de comptes de l’ACNO.

ActualitésVoir toutes les actualités