Tir à l'arc - 06/12/2019

Les archers en force à Dakar 2022

L’information a pu passer inaperçue, elle n’est pourtant pas anecdotique. Sans faire de bruit, le tir à l’arc est l’un des grands vainqueurs du nouveau programme des Jeux de la Jeunesse, validé cette semaine par la commission exécutive du CIO. A Dakar 2022, la discipline bénéficiera d’un nombre d’archers en hausse de 50% par rapport aux précédentes éditions, pour atteindre un total de 96 athlètes. Soixante-quatre athlètes avaient participé aux trois premières éditions des JOJ d’été, disputées à Singapour en 2010, Nankin en 2014 et Buenos Aires en 2018. Les places additionnelles seront réparties équitablement entre athlètes masculins et féminins afin de préserver un parfait équilibre entre les sexes. Quarante-huit garçons et 48 filles âgés de 14 à 17 ans participeront ainsi aux épreuves de tir à l’arc de Dakar 2022. La structure de la compétition va également changer. Depuis le lancement des JOJ d’été, le programme de tir à l’arc comprenait une épreuve en double mixte avec mixité des nations. Celle-ci associait des athlètes de différents pays en fonction de leurs scores en qualification. En 2022, l’épreuve deviendra une compétition en double mixte standard en plus des épreuves individuelles masculine et féminine.

ActualitésVoir toutes les actualités