— Publié le 8 juin 2021

1500 tests, pas un seul cas positif

Baseball

A moins de 50 jours de l’ouverture des Jeux de Tokyo, les signaux passent au vert pour les organisateurs japonais. Le dernier en date vient de Floride. Au soir de l’ultime rencontre du tournoi de qualification olympique, disputé du 31 mai au 5 juin à Palm Beach et Port Sainte-Lucie, l’instance mondiale de la discipline (WBSC) a pu révéler que la compétition n’avait pas enregistré un seul cas positif au COVID-19 parmi les équipes engagées. Plus de 1 500 tests ont été effectués pendant le tournoi. Les joueurs ont été testés tous les deux jours, tout comme les officiels et les membres de l’organisation. Une bulle sanitaire a été mise en place. Le port du masque était obligatoire en toutes circonstances, sauf sur l’aire de jeu. Tous les tests se sont révélés négatifs. Selon les organisateurs, 107 doses de vaccins Johnson & Johnson ont été administrées aux joueurs et officiels qui en avaient fait la demande. En prime, 500 spectateurs ont demandé à être vaccinés avant d’assister aux rencontres. La jauge de spectateurs avait été fixée à un maximum de 2 000 personnes par match. Au total, le tournoi de qualification olympique a été suivi par 25 000 spectateurs. Il a été marqué par une nouvelle qualification de l’équipe américaine, mais aussi, surprise, par un échec de la sélection cubaine. Affaiblie par la défection de plusieurs joueurs majeurs, l’équipe de Cuba n’a pas pu décrocher son billet, pour la première fois depuis l’entrée du baseball aux Jeux. Cuba a remporté le titre olympique à Barcelone 1992, Atlanta 1996 et Athènes 2004.