— Publié le 11 janvier 2022

Aux Jeux de Pékin, les jeunes Russes seront exemptées de vaccin

Événements Focus

Une affaire Djokovic en puissance aux Jeux d’hiver de Pékin ? A en croire un cadre de haut rang du sport olympique russe, au moins trois athlètes de la délégation pourront se rendre en Chine sans voir été vaccinées. Et elles ne seront pas soumises à une quarantaine de trois semaines à leur arrivée dans la capitale.

Alexander Kogan, le directeur général de la Fédération russe de patinage artistique, a confié à l’agence de presse TASS que les patineurs âgés de moins de 18 ans n’auront pas besoin d’être vaccinés contre le COVID-19 avant de s’envoler pour la Chine à l’occasion des Jeux d’hiver de Pékin.

Cette exemption médicale concerne trois jeunes Russes, engagées aux championnats d’Europe de patinage artistique, cette semaine à Tallin, en Estonie (12 au 16 janvier) : Kamila Valieva, 15 ans ; Alexandra Trusova, 17 ans ; et Anna Shcherbakova, 17 ans.

Les trois jeunes filles, toutes mineures, ont été sélectionnées pour l’épreuve individuelle des Jeux de Pékin au sein de la délégation du Comité olympique de la Russie (ROC). La plus jeune du trio, Kamila Valieva (photo ci-dessus), a créé la sensation en remportant le titre aux championnats de Russie, en décembre dernier. Elle est annoncée par les experts comme l’une des favorites pour la médaille d’or olympique.

Alexander Kogan l’a précisé à TASS : “Conformément aux recommandations et aux règlements du comité d’organisation des Jeux, et selon la loi de notre pays, les mineurs de l’équipe nationale ne seront pas vaccinés”.

Les deux versions des playbooks édités par les organisateurs chinois à destination des accrédités aux Jeux, dont les athlètes et leur encadrement, définissent avec précision les règles sanitaires imposées aux participants. Elles stipulent notamment que toute personne non vaccinée devra observer une période d’isolement de 21 jours à son arrivée en Chine. Mais il n’est pas fait mention du cas particulier des athlètes âgés de moins de 18 ans.

Stanislav Pozdnyakov, le président du Comité olympique russe (ROC), a annoncé dès le mois de novembre dernier que les athlètes mineurs non vaccinés ne seraient pas soumis à une quarantaine. L’ancien escrimeur avait expliqué en avoir été informé par le CIO et le comité d’organisation chinois. A l’époque de ses déclarations, la Russie comptait sept potentiels sélectionnés âgés de moins de 18 ans : les trois jeunes patineuses, plus quatre spécialistes du ski acrobatique.

Depuis, Kamila Valieva, Alexandra Trusova et Anna Shcherbakova ont gagné leur billet pour les Jeux de Pékin. Elles s’y rendront sans avoir été vaccinées. Les quatre autres Russes mineurs n’ont pas encore été officiellement sélectionnés.

Depuis le mois de novembre dernier, une nouvelle version du vaccin Sputnik a été approuvée par les autorités russes de santé pour les adolescents âgés de 12 à 17 ans.