— Publié le 17 septembre 2021

Vladimir Poutine, vedette annoncée des Jeux d’hiver de Pékin 2022

Événements Focus

A moins de cinq mois du lever de rideau, le flou continue à envelopper les Jeux d’hiver de Pékin 2022. Quelle bulle sanitaire ? Avec ou sans quarantaine ? A huis clos ou en présence de spectateurs ? Les questions restent encore sans réponses. Mais il est désormais acquis que l’événement sera marqué par la venue d’un invité de marque, pourtant banni du mouvement olympique.

Vladimir Poutine, le président russe, fera le voyage en Chine pour les Jeux de Pékin. L’annonce est digne de foi, puisqu’elle émane d’un membre du gouvernement. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a assuré jeudi 16 septembre que Vladimir Poutine serait présent en février prochain dans la capitale chinoise. Il est invité à titre personnel par Xi Jinping, le président chinois.

Vladimir Poutine a accepté avec plaisir l’invitation de Xi Jinping à se rendre aux Jeux olympiques d’hiver en février 2022“, a déclaré Sergueï Lavrov à l’occasion d’une rencontre au Tadjikistan avec son homologue chinois, Wang Yi.

En soi, rien de très inattendu. Les chefs d’Etat et de gouvernement ont souvent été nombreux à se presser dans la tribune officielle pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, hiver comme été. Mais, précision d’importance, la Russie est suspendue en tant que nation du mouvement olympique. Sa suspension de deux ans, prononcée par le Tribunal arbitral du sport (TAS) en décembre 2020, court jusqu’en décembre 2022.

Selon la décision du TAS, la Russie ne peut pas participer aux Jeux olympiques sous son nom et ses couleurs. Son drapeau est banni, son hymne ne peut pas être joué. Les officiels russes sont également interdits de présence à l’événement. Une interdiction qui inclut les représentants des autorités politiques.

Mais il existe une exception. Elle prévoit la présence d’un officiel russe s’il est invité à titre personnel par le chef d’État du pays hôte. Vladimir Poutine entre dans le cadre. Il est invité officiellement par Xi Jinping. Il peut donc se rendre aux Jeux d’hiver de Pékin et porter une accréditation.

A en croire Sergueï Lavrov, il n’est pas exclu que Vladimir Poutine et Xi Jinping profitent des Jeux pour se rencontrer en personne. Le ministre russe des Affaires étrangères aurait même déclaré, selon l’agence TASS, qu’il espérait que les athlètes russes et chinois “démontreraient une fois de plus leurs grandes qualités sportives et personnelles“.

La présence de Vladimir Poutine aux Jeux de Pékin 2022 s’annonce déjà comme un événement. Les observateurs guetteront à coup sûr son attitude à la cérémonie d’ouverture, parmi les membres du CIO. En profitera-t-il pour rencontrer Thomas Bach et évoquer avec lui l’avenir du sport russe au sein du mouvement olympique ?  L’occasion serait idéale. Au moins pour le dirigeant russe.