— Publié le 25 janvier 2016

Exclusif: le logo de Paris 2024 dévoilé le 9 février

Candidatures Focus

La discrétion ne sera bientôt plus de mise pour l’équipe de candidature de Paris aux Jeux de 2024. Les prochaines semaines verront le projet olympique français se glisser sur l’avant-scène de l’actualité. Le mois de février, notamment, est annoncé chargé et, déjà, déterminant dans la campagne pour les JO d’été.

Premier temps fort: la révélation du logo officiel de la candidature. FrancsJeux en a eu la primeur de l’information: il sera dévoilé au public dans la soirée du mardi 9 février 2016. Les derniers détails sont encore en cours de discussion, mais la révélation de l’identité visuelle devrait être très digitale, résolument innovante et spectaculaire. Le logo de Paris 2024 a été confié à l’agence graphique Dragon Rouge à l’issue d’une procédure d’appel d’offres. Le public aura l’occasion de le découvrir en même temps que les médias.

Deuxième étape: le dépôt du dossier de candidature au CIO, le 17 février à Lausanne. L’équipe de Paris 2024 devra, comme ses rivales Budapest, Los Angeles et Rome, rendre sa copie au siège de l’organisation olympique. Une démarche très symbolique sur la forme, mais ô combien décisive. En déposant leur dossier sur le bureau de Thomas Bach, les équipes de candidature révéleront également leur vision des Jeux de 2024. L’épais document qu’elles remettront le 17 février 2016 en dira donc beaucoup sur leur approche des Jeux, sur leurs atouts et sur la façon dont elles ont intégré les résolutions de l’Agenda 2020.

Par un curieux hasard du calendrier, le dépôt des dossiers doit intervenir au beau milieu des Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver, organisés à Lillehammer, en Norvège, du 12 au 21 février 2016. Manque de coordination du CIO, ou volonté délibérée de l’institution olympique ne pas donner à cette procédure un éclairage trop visible? Les avis divergent. Une chose est sûre: il obligera les patrons des équipes de candidature à quitter les JOJ d’hiver le temps d’un aller-retour vers Lausanne.

Pour Paris 2024, le dépôt du dossier de candidature devrait être accompagné d’une opération de mobilisation nationale autour du projet olympique. Au moment où la délégation frappera à la porte du CIO, le 17 février, une manifestation sera organisée à Paris. Le deuxième étage de la fusée, en somme.

En attendant, les réunions se succèdent sans temps mort au siège du comité de candidature, boulevard Hausmann à Paris. Son Bureau doit se retrouver ce lundi 25 janvier, en milieu d’après-midi, en présence notamment de Patrick Kanner, le ministre des Sports, et de Thierry Braillard, le secrétaire d’Etat. Une réunion dirigée par Etienne Thobois, le directeur général de la Paris 2024, Bernard Lapasset et Tony Estanguet, les deux présidents de la candidature. Tout ce petit monde se retrouvera le lendemain matin, au ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, dans le 7ème arrondissement de Paris, pour un petit-déjeuner de travail. “Nous avons jusqu’à maintenant travaillé dans la discrétion, une démarche voulue et réfléchie”, explique un directeur de Paris 2024. Une période révolue.