Natation - 02/04/2020

Le casse-tête des Mondiaux 2021

La question ne fait pas le moindre doute : le report à l’été des Jeux de Tokyo entraînera celui des Mondiaux de natation. L’événement était prévu à Fukuoka, au Japon, du 16 juillet au 1er août 2021. Reste à savoir à quel moment décaler la compétition planétaire. Pour la Fédération internationale de natation (FINA), l’équation se révèle un véritable casse-tête. A en croire son directeur exécutif, Cornel Marculescu, deux options tiendraient la corde. Mais elles s’avèrent l’une comme l’autre assez complexes. La première prévoit un report des Mondiaux de natation à la fin du mois de septembre et au début du mois d’octobre 2021. La compétition se déroulerait dans le prolongement des Jeux de Tokyo, avec le risque de voir certains des meilleurs nageurs mondiaux faire l’impasse, peu motivés par un rendez-vous placé trop tard dans la saison. Par ailleurs, la température en automne à Fukuoka pourrait se révéler un peu fraîche. L’autre option étudiée par la FINA prévoit un report en mai-juin 2022. Mais la saison 2022 est déjà très chargée en natation, avec les Jeux du Commonwealth, les championnats d’Europe, les Jeux Panpacifiques et les Jeux Asiatiques. Autre problème : la concurrence des autres sports, dont la NBA, le football, le tennis et le cyclisme. Selon Cornel Marculescu, la FINA se donne au moins deux semaines pour prendre une décision.

ActualitésVoir toutes les actualités