Tokyo 2020 - 25/03/2020

Sapporo conserverait le marathon et la marche

Etrange. A en croire Yoshiro Mori, le président du comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020, le report de l’événement olympique à l’année prochaine ne devrait pas changer le dispositif de délocalisation à Sapporo du marathon et des épreuves de marche. Le dirigeant japonais l’a expliqué dès mardi 24 mars, dans la foulée de l’annonce du report des Jeux décidé par le CIO. L’exil des deux marathons et des trois épreuves de marche sur l’île d’Hokkaido, à 800 km au nord de Tokyo, avait été décidé l’an passé pour diminuer les risques liés aux fortes chaleurs pendant l’été dans la capitale japonaise. Cette mesure exceptionnelle, au coût non négligeable sur le budget des Jeux, resterait d’actualité dans la perspective des Jeux organisés l’an prochain aux mêmes dates que la version initiale. Mais elle n’aurait plus la moindre raison d’été dans l’éventualité où les Jeux seraient avancés au printemps.

ActualitésVoir toutes les actualités