Tokyo 2020 - 20/03/2020

Les Canadiens appellent au report

Chaque jour le confirme : l’opposition la plus active face à l’attentisme du CIO sur un possible report des Jeux de Tokyo 2020 vient du Canada. Après Dick Pound et surtout Hayley Wickenheiser, les deux membres canadiens du CIO, les anciens athlètes se mobilisent à leur tour. Radio-Canada révèle qu’un groupe d’olympiens canadiens a lancé une pétition pour appeler l’institution olympique a accélérer sa décision quant la tenue des prochains Jeux. A l’origine du mouvement, l’ancien spécialiste des bosses Dominick Gauthier (photo ci-dessus). Il a déjà été rejoint dans son initiative par les champions olympiques et paralympiques Alexandre Bilodeau (bosses), Jean-Luc Brassard (bosses), Sylvie Fréchette (nage synchronisée), Philippe Gagnon (natation), Jennifer Heil (bosses) et Clara Hughes (patinage de vitesse), mais aussi Lyne Bessette (cyclisme), Alex Harvey (ski de fond) et Joannie Rochette (patinage artistique). « Il y aura sûrement des solutions, ça prendra du temps, mais il faut arrêter de créer cette incertitude parmi les athlètes, explique Dominick Gauthier. La décision, elle est claire selon nous. On demande seulement au CIO de la prendre et de l’annoncer. On ne peut pas attendre le mois de mai. Les athlètes ne peuvent pas continuer à s’entraîner, on ne peut pas continuer à dépenser de l’argent en espérant que les Jeux auront lieu, alors que ça ne sera pas le cas. On crée plus de dommages en reportant l’annonce de quelques semaines ou quelques mois. » La mobilisation canadienne pour un report des Jeux de Tokyo est la première d’un groupe d’athlètes d’un même pays.

ActualitésVoir toutes les actualités