Jeux de la Francophonie - 19/03/2020

L’ex village des athlètes mobilisé contre le virus

Trois ans après l’événement, l’un des équipements majeurs des Jeux de la Francophonie 2017 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, connaît une très improbable destinée. L’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) de Marcory, l’une des communes de la capitale, est transformé depuis deux jours en centre de transit médical. Après avoir servi de village des athlètes aux Jeux de la Francophonie 2017, ce complexe de 2 000 lits a été réquisitionné par les autorités ivoiriennes pour la mise en quarantaine obligatoire pour 14 jours des ressortissants ivoiriens et des résidents permanents non ivoiriens en provenance de l’étranger. Un premier cas suspect lié au coronavirus est apparu dès le mois de février en Côte d’Ivoire, avant la confirmation d’un premier malade le 10 mars, quelques jours après son entrée sur le territoire ivoirien.

ActualitésVoir toutes les actualités