Athlétisme - 17/02/2020

Semenya reste en piste

Caster Semenya sera-t-elle présente aux Jeux de Tokyo 2020 ? Possible. Pour sa première compétition officielle depuis le mois de juin dernier, la Sud-Africaine a remporté le 300 m du meeting de Johannesburg en 36 sec 78, son record personnel. A l’arrivée, elle n’a pas souhaité épiloguer sur son programme des prochains mois et ses projets olympiques, mais elle a laissé entendre que sa carrière d’athlète n’était pas terminée. « En athlétisme, vous allez continuer à voir mon visage, a-t-elle sobrement déclaré. C’est tout ce que je peux dire pour l’instant. » En vertu d’un nouveau règlement de World Athletics sur les athlètes hyperandrogènes, Caster Semenya ne peut pas s’aligner sur les distances allant du 400 m au mile sans prendre des médicaments pour abaisser son taux de testostérone. Mais elle pourrait faire le choix de s’aligner sur 200 m. Il faudrait alors, pour participer aux Jeux de Tokyo, réussir le minima international fixé à 22 sec 80. Son meilleur chrono actuel est de 24 sec 26, mais son temps réalisé vendredi sur 300 m laisse deviner un potentiel largement supérieur à cette marque.

ActualitésVoir toutes les actualités