CIO - 10/02/2020

Tidjane Thiam dans la tourmente

Sale temps pour Tidjane Thiam. Le Franco-ivoirien, membre du CIO depuis l’an passé, a annoncé sa démission du poste de directeur général de Crédit Suisse, l’établissement bancaire dont il a pris la direction en 2015. Son départ sera effectif le 14 février. En cause, une série de révélations sur une opération d’espionnage d’anciens membres de la banque. Tout a débuté en septembre dernier, avec des révélations sur l’espionnage d’un ancien directeur de la gestion internationale de fortune de Crédit Suisse, Iqbal Khan. Pressenti un temps pour remplacer Tidjane Thiam, il venait de rejoindre une banque concurrente, UBS, et était soupçonné de vouloir emmener des équipes avec lui. En décembre, un second cas d’espionnage a été mis à jour. Il concerne l’ancien directeur des ressources humaines. La semaine passée, un article du SonntagsZeitungg a révélé que l’association Greenpeace aurait également été visée. Tidjane Thiam a assuré au conseil d’administration de Crédit Suisse, jeudi dernier à Zurich, n’avoir eu « aucune connaissance » de ces agissements. Le Franco-ivoirien est entré au CIO en juin dernier, pendant la session de Lausanne. Sauf grande surprise, sa démission du Crédit Suisse ne devrait pas avoir de conséquence sur son statut de membre de l’institution olympique.

ActualitésVoir toutes les actualités