Teqball - 15/01/2020

Un premier pied dans la porte

Le teqball ne traîne pas en route. Il avance même à grandes foulées. Sa fédération internationale, la FITEQ, annonce dans un communiqué avoir obtenu le statut d’observateur par l’Association mondiale des fédérations sportives internationales (GAISF). Un premier pas qui pourrait bientôt en appeler un second, sous la forme d’une reconnaissance complète, étape obligatoire avant une éventuelle entrée dans le mouvement olympique. La GAISF a attribué ce statut d’observateur à l’occasion de sa dernière réunion, le 10 janvier à Lausanne, en marge des Jeux d’hiver de la Jeunesse 2020. Etablie en 2017, la FITEQ revendique aujourd’hui 45 fédérations nationales membres. Elle possède des bureaux à Budapest et à Lausanne.

ActualitésVoir toutes les actualités