Paris 2024 - 14/01/2020

Le label passe la barre de la majorité

En matière d’olympisme, la France est désormais coupée en deux. D’un côté, les départements pouvant arborer le label « Terre de Jeux 2024 ». En face, les autres. Depuis lundi 13 janvier, plus de la moitié des départements français sont labellisés. Un premier contingent de 24 d’entre eux avait reçu le label lors d’une cérémonie organisée le 21 novembre dernier. La seconde vague de labellisation, annoncée lundi 13 janvier par le COJO, en concerne 35 autres. Au total, 59 départements français rejoignent donc l’aventure. Commentaire de Dominique Bussereau, le président de l’Association des départements de France (ADF), et Bruno Belin, le référent ADF de la mission Jeux olympiques et paralympiques : « Plus de la moitié des départements (59 au total) sont désormais labellisés, nous visons le 100% d’ici les Jeux de Tokyo et l’ouverture dans la foulée de l’olympiade Paris 2024. » Les départements s’engageront du 3 au 8 février 2020 pour la 4ème édition de la Semaine olympique et paralympique à l’école. Une prochaine vague de labellisation sera organisée au mois de mars. A ce jour, les départements suivants ont reçu le label « Terre de Jeux 2024 » :

Hautes-Alpes, Ardennes, Aveyron, Bouches-du-Rhône, Cher, Corrèze, Creuse, Dordogne, Eure-et-Loir, Haute-Garonne, Ille-et-Vilaine, Isère, Landes, Loir-et-Cher, Lot-et-Garonne, Maine-et-Loire, Manche, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Orne, Pyrénées-Atlantiques, Pyrénées-Orientales, Hautes-Pyrénées, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Savoie, Seine-Maritime, Yvelines, Somme, Vaucluse, Vosges, Haute-Vienne, Territoire de Belfort,  Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne.

ActualitésVoir toutes les actualités