Iran - 12/01/2020

Une médaillée olympique fait défection

Mauvaise nouvelle pour le sport iranien. La seule médaillée olympique du pays, la taekwondiste Kimia Alizadeh, a annoncé avoir quitté définitivement l’Iran. S’exprimant sur son compte Instagram, la jeune femme a expliqué son exil par son dégoût du régime politique. « Je fais partie des millions de femmes opprimées en Iran avec qui ils jouent depuis des années, a-t-elle écrit. J’ai porté tout ce qu’ils m’ont dit de porter. J’ai répété tout ce qu’ils m’ont ordonné de dire. Mais eux, ils ont mis mes médailles au crédit du respect du voile obligatoire. Aucune de nous n’a d’importance pour eux. » Kimia Alizadeh a décroché la médaille de bronze aux Jeux de Rio 2016. L’athlète iranienne n’a pas voulu révéler où se trouvait depuis son départ d’Iran, mais elle a précisé : « Personne ne m’a invitée en Europe. » L’agence de presse semi-officielle Isna croit savoir que l’athlète aurait émigré aux Pays-Bas. Elle suggère également qu’elle aurait le projet de participer aux Jeux de Tokyo 2020 pour un autre pays.

ActualitésVoir toutes les actualités