Russie - 10/01/2020

La procédure est lancée

C’est fait. L’Agence mondiale antidopage (AMA) a confirmé jeudi 9 janvier dans la soirée, au moment où les regards du mouvement olympique étaient tournés vers la cérémonie d’ouverture des JOJ d’hiver 2020 à Lausanne, avoir déposé une requête d’arbitrage officielle auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Elle a pour objectif de régler le différend lié au cas de non-conformité de l’agence antidopage russe (RUSADA). L’AMA précise dans un communiqué que des tierces parties peuvent demander d’intervenir dans les 10 jours à venir. Pour rappel, le différend découle de la découverte par l’AMA de la manipulation de données du laboratoire de Moscou. Le 27 décembre 2019, la RUSADA a formellement contesté la décision du comité exécutif de l’AMA d’imposer à la Russie une suspension de 4 ans. L’AMA est représentée dans cette affaire par Ross Wenzel et Nicolas Zbinden du cabinet d’avocats suisse Kellerhals Carrard. La procédure est donc officiellement lancée. Dans l’attente d’une décision du TAS, les athlètes russes peuvent participer aux compétitions internationales. Aux Jeux de la Jeunesse de Lausanne 2020, la Russie présente la deuxième délégation la plus importante, avec 107 athlètes, seulement devancée par la Suisse en nombre de compétiteurs (112).

ActualitésVoir toutes les actualités