CIO - 03/12/2019

Interdit aux médias

Le CIO l’a annoncé via un communiqué : le prochain Sommet olympique, prévu vendredi 6 (après-midi) et samedi 7 (matin) décembre 2019 à Lausanne, ne sera pas accessible aux médias. Il ne sera pas non plus suivi d’une conférence de presse. L’organisation olympique se contentera d’un communiqué publié au terme des deux journées de réunion. Cette édition 2019 du Sommet olympique sera dédiée aux Jeux de Tokyo 2020, à la gouvernance, à la stratégie digitale du CIO, au programme de soutien des athlètes et à l’étude réalisée par l’ASOIF sur l’avenir des disciplines olympiques. Les participants plancheront également sur la lutte contre le dopage et sur la place du sport électronique dans le paysage olympique. Parmi les participants invités, un nom surprend : Stanislav Pozdnyakov, le président du comité olympique russe (ROC). Il sera donc présent à Lausanne, au siège du CIO, à l’avant-veille de la réunion du comité exécutif de l’AMA, le 9 décembre également à Lausanne, où doit se décider l’avenir olympique de son pays. Pour le reste, le Sommet olympique affichera un casting classique. A noter, parmi les présidents de fédération internationale invités par Thomas, les noms de Sebastian Coe (World Athletics), Gianni Infantino (FIFA), Julio César Maglione (FINA), Morinari Watanabe (FIG), Jan Dijkema (ISU), et René Fasel (IIHF). En plus de la Russie, les comités nationaux olympiques chinois et américain seront représentés, le premier par Gou Zhongwen, le second par Susanne Lyons. La Française Valérie Fourneyron comptera également parmi les invités, au titre de l’Agence internationale de contrôle.

ActualitésVoir toutes les actualités