Jeux de la Francophonie - 30/04/2019

Nantes réfléchit encore

Le retrait de la ville québécoise de Sherbrooke du processus de candidature aux Jeux de la Francophonie 2021 semble écarter définitivement l’hypothèse de voir le Canada se lancer dans l’aventure. Marie-Claude Bibeau, la ministre fédérale de l’Agriculture, l’a confié à La Tribune : « Il n’y a pas d’autres municipalités qui ont montré de l’intérêt. L’organisation a ouvert un appel de candidatures. L’un des membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pourrait poser sa candidature dans les prochaines semaines, mais ce ne sera pas au Canada. » Selon nos informations, la ville française de Nantes serait toujours en train d’étudier le dossier. Un rendez-vous devrait être pris rapidement avec Catherine Cano, la numéro 2 de l’OIF à Paris. Mais, en cas de candidature, les autorités de Nantes ne pourront pas compter sur la moindre participation financière de l’Etat français.

ActualitésVoir toutes les actualités