AMA - 29/11/2018

La Russie toujours en question

Le dossier progresse mais les questions demeurent en Russie. Une délégation d’experts de l’Agence mondiale antidopage (AMA) était en visite à Moscou, mercredi 28 novembre. Elle a rencontré les autorités russes. Surtout, elle a pu entrer au laboratoire antidopage de la capitale russe. Un progrès. Mais l’AMA le souligne dans un communiqué : plusieurs « questions restent à éclaircir. » Prochaine étape : une mission technique complète programmée à la mi-décembre 2018, afin de pouvoir extraire les milliers de données des contrôles antidopage stockées au laboratoire de Moscou. « Une fois que les données auront été pleinement authentifiées, nous serons en mesure d’établir des violations des règles antidopage à l’encontre des sportifs ayant triché et d’exonérer d’autres athlètes, explique l’AMA. Les données brutes constituent la pièce manquante du puzzle, qui viendra compléter la duplication de la base de données déjà détenue par l’AMA et contribuera à la conclusion des enquêtes. » L’AMA exige que la Russie lui remette, au plus tard le 31 décembre 2018, les données brutes des contrôles antidopage du laboratoire de Moscou. Dans le cas contraire, le sport russe pourrait encourir de nouvelles sanctions.

ActualitésVoir toutes les actualités