Événements - 12/12/2018

Gene Sykes, un départ de poids pour Los Angeles 2028

Une page se tourne pour Los Angeles 2028. Déjà. Le comité d’organisation des Jeux a annoncé, mardi 11 décembre, le départ de son directeur exécutif. Gene Sykes, l’un des personnages majeurs de la candidature californienne aux Jeux d’été 2024, puis 2028, quittera son poste au 1er janvier 2019.

Le Californien s’écarte, mais sans abandonner tout à fait l’aventure. Gene Sykes conservera une place au sein de LA 2028. Il assurera un rôle de conseiller. Il rejoindra également prochainement le conseil d’administration.

Pour Los Angeles 2028 et pour son président, Casey Wasserman, le départ de Gene Sykes constitue un coup dur. L’ancien banquier d’affaires, très haut placé dans la hiérarchie chez Goldman Sachs, avait rejoint le comité de candidature en novembre 2015. Il en avait assuré la direction jusqu’à la décision finale, sans toucher le moindre salaire. De l’avis général, il avait été l’un des acteurs les plus influents de la campagne de Los Angeles pour l’obtention des Jeux d’été.

Depuis la désignation de la métropole californienne comme ville-hôte des JO 2028, Gene Sykes avait continué à diriger la manœuvre. Selon un communiqué de LA 2028, il avait « travaillé avec Casey Waserman à assurer une transition réussie vers un comité d’organisation. »

Un coup dur, donc, mais pas réellement une surprise. Gene Sykes avait toujours laissé entendre qu’il reviendrait à son point de départ, la banque d’investissement Goldman Sachs, une fois bouclée la candidature olympique. Il devrait y retrouver, à temps plein, son bureau d’associé.

Son successeur ne devrait pas être immédiatement nommé. LA 2028 a fait savoir qu’il n’était pas urgent de désigner un remplaçant. « Nous sommes bien équipés pour ce qui nous attend », suggère Casey Wasserman, cité par le Los Angeles Times.

Le comité d’organisation et l’USOC ont formé une structure commune dédiée au marketing des Jeux de 2028. Elle est composée d’une trentaine de personnes, installées à Los Angeles, New York et Colorado Springs. Sa mission : commercialiser les Jeux de LA 2028, dès le 1er janvier 2019, auprès des partenaires privés. Avec l’objectif annoncé d’atteindre la somme de 2,5 milliards de dollars en contrats de sponsoring.

Avec sa connaissance du dossier, et son expérience du monde de la finance, Gene Sykes sera d’une aide précieuse. Même au titre de simple conseiller.

ActualitésVoir toutes les actualités