Événements - 29/10/2018

Avec Longuépée, Paris 2024 perd un maillon fort

A peine arrivé, déjà parti. Frédéric Longuépée, le directeur exécutif du développement commercial et marketing de Paris 2024, rendra bientôt les clefs de son bureau. Il a été officiellement présenté, dimanche 28 octobre, comme le futur nouveau président des Girondins de Bordeaux.

Selon un communiqué du club de football, Frédéric Longuépée prendra ses fonctions le 6 novembre 2018, une fois bouclée la vente des Girondins par M6 au fonds d’investissement américain GACP (General American Capital Partners). Il succédera à Stéphane Martin.

« Je remercie Joseph DaGrosa et GACP pour la confiance qu’ils me témoignent, a commenté Frédéric Longuépée. Il s’agit d’une magnifique opportunité et d’un beau défi dans un club historique du football français, au riche passé européen et qui nourrit de belles ambitions pour l’avenir. Je suis impatient de démarrer cette nouvelle aventure dans une ville magnifique au rayonnement et potentiel résolument internationaux. »

Le nom de Frédéric Longuépée circulait depuis plusieurs semaines parmi les favoris pour occuper le poste de président délégué des Girondins de Bordeaux. Mais il n’était pas annoncé en tête de liste. Deux autres candidats semblaient mieux placés : Vincent Tong-Cuong, un ancien de l’AS Saint-Etienne et d’En Avant Guingamp; et Jean d’Arthuys, directeur général des Girondins en 1999. Mais les deux hommes se seraient finalement désistés.

Frédéric Longuépée, 53 ans, revient au football après une courte parenthèse olympique. Jusqu’en juin dernier, il était directeur général adjoint en charge des activités commerciales au PSG. Pour Joseph DaGrosa, le futur propriétaire du club,  Frédéric Longuépée se présente comme  « le président idéal pour faire avancer les Girondins de Bordeaux et aider le club à atteindre son plein potentiel. Son instinct, son talent et sa longue expérience dans le monde du sport et du football » auraient constitué autant de raisons pour lui confier les clefs de la maison.

Pour Paris 2024, son départ constitue un coup dur. Il est le premier depuis la création du comité d’organisation. Avec son passé d’olympien (il a participé aux Jeux de Séoul 1988 en gymnastique), et son expérience du marketing sportif, à la Fédération française de tennis puis au PSG, il collait parfaitement au profil recherché par Tony Estanguet.

Recruté au mois de juin, mais arrivé au siège du COJO en septembre, Frédéric Longuépée a contribué à la mise en place d’un programme marketing déjà riche d’un premier partenaire : le groupe bancaire BPCE. Paris 2024 devra lui trouver sans tarder un remplacent. Pas simple.

Selon un porte-parole du COJO, « Fréderic Longuépée va prendre quelques semaines pour préparer son départ. Tony Estanguet et Etienne Thobois veulent prendre le temps nécessaire pour le remplacer. » Aucune raison de se précipiter et d’agir dans l’urgence. Un processus de recrutement devrait être ouvert dans les prochains jours ou semaines.

ActualitésVoir toutes les actualités