Événements - 03/10/2018

Pour les Jeux de Tokyo, le calendrier se met en place

Les Japonais ont le sens du suspense. Ils ont attendu le tout dernier moment, et même un peu au-delà, pour lever le voile sur le calendrier des épreuves pré-olympiques des Jeux de Tokyo 2020.

Le comité d’organisation en a publié une première liste mardi 2 octobre, alors que la compétition de voile, censée donner le départ de l’opération, a pris fin le 16 septembre. Quant à la seconde, le test-event de water-polo, elle débute ce vendredi 5 octobre.

Présentée comme une première vague, la liste dévoilée par les organisateurs compte seulement 16 épreuves. Un amuse-bouche, donc, avant un plat de résistance annoncé nettement plus copieux. Au total, les Japonais ont prévu une cinquantaine de tests pré-olympiques avant l’ouverture des Jeux, le 24 juillet 2020.

La voile a ouvert le feu, avec l’étape japonaise de la Coupe du Monde, organisée du 9 au 16 septembre sur le site olympique d’Enoshima (photo ci-dessus). La compétition a été organisée conjointement par la Fédération internationale (World Sailing) et la Fédération japonaise de voile. Le water-polo suivra cette semaine, avec les championnats du Japon, prévus au Tatsumi International Swimming Center.

Le reste du calendrier sera divisé en trois vagues. La première, focalisée sur les sports en plein air, se déroulera de juin à septembre 2019. La seconde vague est annoncée pour la période allant d’octobre 2019 à février 2020. Enfin, la dernière vague, entre mars et mai 2020, doit être consacrée aux « canaux de communication et à la structure hiérarchique », selon un communiqué de Tokyo 2020.

Sans grande surprise, le dispositif présenté par les Japonais propose un mélange classique de rendez-vous très officiels et de compétitions spécialement mises en place par le comité d’organisation. Dans la première catégorie, citons la finale de la Coupe du Monde de pentathlon moderne (27 au 30 juin 2019), les championnats du monde juniors d’aviron (7 au 11 août 2019), les Séries mondiales de triathlon (15 au 18 août 2019), le Marathon de Tokyo (15 septembre 2019), les championnats du Japon de tennis (23 octobre au 3 novembre 2019), ou encore la Coupe du Monde masculine de tennis de table (6 au 10 novembre 2019).

Refrain connu : le programme des épreuves pré-olympiques « bénéficie de la Nouvelle norme et de l’Agenda 2020 permettant d’en optimiser la gestion. » Elles utiliseront les équipements, les installations et les sites des Jeux de Tokyo 2020. Les organisateurs se focaliseront sur trois aspects : l’aire de compétition, la technologie et le personnel.

Comme souvent, la voile sera la mieux lotie. Ses athlètes auront droit non pas à une seule, mais à deux épreuves pré-olympiques. La première appartient déjà au passé. La seconde se déroulera du 17 au 22 août 2019. Elle sera mise en musique, cette fois, par le comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020.

Parmi les cinq nouveaux venus invités aux Jeux de 2020 en qualité de sports additionnels, seul le karaté connaît la date et la nature de son test-event : une étape de la Premier League, du 6 au 8 septembre 2019, avec une journée supplémentaire, le 9 septembre, pour l’épreuve pré-olympique proprement dite.

Enfin, pas le moindre trace à ce jour d’un calendrier des tests pré-paralympiques. Patience.

Les Japonais l’ont précisé mardi 2 octobre : Tokyo 2020 mettra à jour le programme avant la fin de l’année 2018.

ActualitésVoir toutes les actualités