Événements - 06/02/2018

A J-3, les Jeux de PyeongChang entre chaud et froid

Il fait froid sur les Jeux. Très froid. Un solide – 17° à 9 heures, ce mardi 6 février, sur le site de ski alpin de Jeongseon. Avec l’effet du vent, le ressenti serait de – 22° selon les estimations du comité d’organisation. En soi, rien de très anormal. Les Sud-Coréens avaient promis des Jeux d’hiver, des vrais, avec un temps de saison et un décor de circonstance. Ils tiennent parole.

Il n’empêche, la chute du mercure a pris le pas sur l’absence de la Russie et la réunion sous un même drapeau des deux voisins coréens en tête des conversations olympiques. A PyeongChang, on parle du temps. Rafraîchissant. A tous les sens du terme.

Lee Hee-beom, le président du comité d’organisation des Jeux, est arrivé couvert à la conférence de presse du jour, au centre principal des médias. Il n’a pas quitté sa tenue officielle. Mieux: le Sud-Coréen en est reparti plus chaudement habillé qu’en entrant dans la salle, le front couvert d’un épais bonnet rouge.

Dans l’intervalle, Lee Hee-beom a présenté aux médias, à la façon d’un bateleur de foire, les précautions prévues par le comité d’organisation pour éviter aux spectateurs de la cérémonie d’ouverture, vendredi 9 février, de se changer en bâtonnets de glace. A chacun d’entre eux sera remis un kit anti-froid, contenant un coupe-vent, un bonnet, un coussin chauffant, une couverture et une collection de chaufferettes (photo ci-dessous).

 

 

La précaution pourrait s’avérer superflue. Selon les prévisions, les températures resteront sibériennes jusqu’à l’avant-veille de l’ouverture. Elles devraient ensuite remonter. Le risque de chute de neige est écarté pour le soir de la cérémonie. Samedi dernier, le thermomètre a affiché – 15° pendant la répétition générale. « Mais nous ne devrions pas connaître un tel scénario le jour J », a assuré Lee Hee-Beom.

Après le froid, le chaud. Au dernier pointage, réalisé lundi 5 février, la billetterie des Jeux d’hiver s’avère enfin bouillonnante. Avec 826 000 billets vendus, le taux de vente atteint désormais le résultat plus respectable de 77,3% des places disponibles. Deux mois plus tôt, il en était encore à un triste 54%.

Les organisateurs en ont fait l’annonce: il se vend actuellement entre 7 et 10 000 places par jour. « Au rythme actuel, nous devrions pouvoir compter sur des stades pleins au moment de l’ouverture », anticipe Lee Hee-beom. Une chaude ambiance dans un froid sec. Les Jeux d’hiver.

ActualitésVoir toutes les actualités