Candidatures - 12/11/2013

Avec Stockholm, elles seront six

A deux jours de la date limite fixée par le CIO pour le dépôt des candidatures, elles sont désormais six les villes en course pour les Jeux d’hiver de 2022. Après le retrait de Munich, dimanche, Stockholm a enrichi la liste lundi après-midi. Le Comité olympique suédois a annoncé officiellement la candidature de sa capitale, indiquant dans un communiqué avoir déposé un dossier devant le CIO à Lausanne.

Sauf annonce de dernière minute, la bataille pour les Jeux d’hiver de 2022 opposera donc Stockholm, Oslo (Norvège), Lviv (Ukraine), Pékin (Chine), Almaty (Kazakhstan) et Cracovie (Pologne), cette dernière ville étant associée à la Slovaquie, un pays voisin. Cinq candidatures européennes, une asiatique.

Stockholm, capitale de la Suède, est située loin des montagnes. Mais le dossier scandinave propose d’associer la ville à la station de sports d’hiver d’Åre, à environ 500 kilomètres au nord-ouest, pour les épreuves de ski alpin.

« Si les études ultérieures montrent que le dossier est viable, une candidature sera soumise au CIO le 14 mars 2014, précise le communiqué du Comité olympique suédois. Elle sera ensuite approfondie en janvier 2015, car la question de la garantie de l’État doit être aussi traitée. »

Le Comité olympique suédois milite pour cette candidature bien qu’elle suscite un certain scepticisme dans le pays. « Le soutien au sein du monde sportif pour avancer est fort », a-t-il souligné lundi.

Début octobre, la ministre des Sports, Lena Adelsohn Roth, avait déclaré que le gouvernement était réticent à apporter la garantie financière de l’État. « Ce serait une erreur que de donner de faux espoirs sur une garantie de l’État pour couvrir les pertes », avait-elle affirmé, soulignant que le budget était d’après elle fortement sous-évalué.

Ce gouvernement pourrait tomber aux élections législatives de septembre 2014, et l’opposition n’a pas fait connaître sa position sur le dossier.

Pièce incontournable sur l’échiquier des sports d’hiver, la Suède n’a plus organisé les Jeux olympiques depuis ceux de Stockholm en 1912. Après le retrait de Munich, son dossier s’impose parmi les favoris, au même titre que celui d’Oslo, même s’il est affaibli par la tiédeur des autorités du pays.

La ville organisatrice sera désignée lors de la 127e session du CIO, le 31 juillet 2015 à Kuala Lumpur.

 

ActualitésVoir toutes les actualités